A paraitre :

La galère pour des cacahouètes, polar aux Minguettes

Ce récit  décrit la vie quotidienne dans une banlieue lyonnaise, les Minguettes, alors que s’appliquent les lois sécuritaires de messieurs Perben et Sarkozy avec les délits de hall d’immeubles  ou de mendicité agressive et toutes les lois répressives qui se mettent en place peu à peu.

           Sous des allures de polar, ce récit est un sujet de société. Chaque personnage cherche, dans son langage propre, son champ d’analyse particulier – philosophique, psychologique, politique – à trouver sa solution pour se libérer du déterminisme social.

 

 Cherche éditeur:

Lettre versane

Dans une lettre, un voyageur venu d’un pays imaginaire donne ses impressions sur l’Occident.
Ce regard extérieur, anthropologique, permet d’épingler les paradoxes et contradictions  de notre société et de rappeler le relativisme social. Y sont proposées quelque hypothèses originale sur le voile islamique, la prison, les monotheismes.

 Et j’irai nue, à coups de poings dans la pensée, nouvelles

Tout au long de ces dix nouvelles, une petite fille se promène, traverse la route le temps d’un flash. Elle dit non. Mais refuser la pensée hégémonique d’un homme ou celle d’une société et regarder l’envers des choses, c’est prendre le risque de se retrouver seule, démunie. Nue.

Pourtant, sans dire non à l’histoire officielle et à une histoire familiale déformée, comment décrypter le nom de l’Aimée caché dans un hiéroglyphe ? Sans dire non à un discours de guerre, comment résister à la folie ? Orphose, l’enfant qui n’a pas su dire non à la place prédestinée de mère pourra-t-elle plus tard accéder à cette fonction, être-mère-de-tel-enfant ? Et quelle descendance sera possible au militaire qui n’a pas su dire non à la torture ? Enfin pourquoi, pourquoi Maïva n’a-t-elle pas pu dire non à la mort ?

Dix histoires se déroulent et une petite fille dit non. Et une petite fille dit Je. Cette petite fille c’est chacun de nous, femme ou homme, adulte ou enfant.

 Au fond de tout être humain dort le non d’une petite fille.